Prisonnier #1

Prisonnier #1

Un(e)

De

Couverture par

, -

Date de sortie numérique : 11/09/2015
Date de sortie papier :

5.99


Noté 5.00 sur 5 basé sur 12 notations client
(12 avis client)
13 avis  |  Donnez votre avis

amazonpap

Ajouter à ma wishlist
Ajouter à ma wishlist
Catégories : ,

Entre l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes.

Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux… et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir.

Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin.

À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde.

- - - - - - - - - -

► ISBN numérique : 9791092954760
► ISBN papier : 9791092954753
► Niveau d'érotisme: - pairing

12 reviews for Prisonnier #1

  1. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Yam

    Que dire à part: « coup de coeur!!!!! »
    Une histoire qui nous entraine dans une aventure pleine de rebondissements, d’amitié, d’intrigue et d’amour.
    Attention ce livre est addictif vous n’arriverez à le poser d’à la fin et il ne vous restera plus qu’à attendre que le tome II sort en le relisant!! (^-^)

  2. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Juliette

    Je dirais simplement que je pensais que se serais encore un roman gnangnan, mais une fois passer les premiers paragraphe on est aspirais dans une histoire captivant, intrigante, fantastique, de tendresse parfois, de crainte pour le héros auquel on s’attache rapidement. Je conseil se roman à tous se qui aime le fantastique mais aussi le roman d’amour et bien-sûr le M/M. S’il vous plaît quand la suite ????

    • MxM Bookmark

      MxM Bookmark

      Bonjour Juliette, merci pour ce commentaire. Nous sortirons un roman tous les ans, en avant première à l’occasion de Japan Expo puis en Septembre. Le tome 2 est donc programmé à Septembre 2016.

  3. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Nine

    Voilà un premier tome qui a du chien ! L’auteure réussit avec panache à nous proposer une histoire épique et prenante, une écriture envoûtante et magnétique et un sens de l’humour bienvenu. Je ne suis pas forcément amatrice de ce type d’histoire généralement et je suis contente de m’être lancée ! L’univers est captivant de bout en bout et comme il s’agit du premier tome, je suis joie.

    Ces premières chroniques nous révèlent donc l’histoire de Ren, le narrateur, et de comment sa vie idyllique bascule du jour au lendemain… Alors que le jeune homme évolué dans une famille aimante, s’adonner à son sport favori, un soir en rentrant chez lui, sa vie devient cauchemardesque. Kidnappé par des individus aux capacités surhumaines, il est vendu au Maître des jeux qui opère pour le compte du Prince héritier du trône de Ferin. Dans le royaume d’Infeijin, Ren va découvrir la vraie nature de ces êtres qui peuplent ce monde et les us et coutumes très différents qui le régissent.

    Son entrée dans le royaume est pour le moins brutale et particulièrement sa rencontre avec son Maître, le Prince Ryhad. D’abord austère et froid, le Prince va petit à petit fondre devant le jeune homme et faire montre de nombreuses facettes. Tantôt patient, attentionné, aimant, mais aussi impatient, lunatique et fougueux. Il brûle de désir pour Ren et ne s’en cache pas ! En revanche, ce dernier a bien du mal à s’adapter à sa condition d’esclave, au monde magique qui l’entoure et aux étrangetés dont il est victime. La connexion qu’il ressent avec le Dieu Jiirva est déroutante aussi. Ajoutez à son stress un Maître entreprenant qui n’a qu’un seul souhait, faire de lui son amant princier, Ren a toutes les raisons d’être sur ses gardes. Malgré cette dissemblance, sont-ils appelés à vivre une grande histoire d’amour ?

    Les deux personnages sont superbement différents. En cela l’auteur a fait un travail remarquable qui fonctionne à merveille, le lecteur est ballotté entre les deux hommes et ne peux que succomber à chacun d’eux. Alors que le récit laisse croire en premier lieu que votre empathie penchera forcément pour l’esclave et bien pas nécessairement. Le Prince, bien qu’un poil snob, arrive à vous attendrir. Il faut dire que Faith Kean manie provocation et riposte avec aisance et beaucoup d’humour, les répliques sont savoureuses et hilarantes. L’entrevue entre le Roi et les deux hommes est irréaliste.

    On tourne les pages avec empressement pour connaître ou cela va nous emmener. La genèse et les légendes qui entourent ce monde et captivante, les Vampires qui paraissent sans âge et en même temps tellement contemporain. L’auteur ne passe pas des lustres à nous décortiquer les dons de ces êtres surnaturels, mais elle les utilise pour faire appel à notre imaginaire. Elle a créé un univers formidablement riche, des personnages secondaires intéressants, particulièrement Eïen, et des événements intrigants qui nous tiennent en éveil.

    Ren va grandir, s’interroger sur ses sentiments, méditer, faire des choix et faire preuve de beaucoup de courage. Quant à Ryhad, il n’est pas en reste non plus, ce garçon l’émeut et le pousse à se dévoiler. Le Prince va devenir le guide du jeune homme dans ce monde et dans celui des plaisirs. Cette première chronique va les façonner et nous embarquer en terre inconnue ou le merveilleux côtoie le réel. Je me suis surprise à rire, souvent, à être enchantée par l’imaginaire développé et à apprécier la répartie et la verve de Ren. Il est tout simplement craquant !

    Si vous désirez découvrir une plume alerte, une histoire vraiment plaisante et qui sort de l’ordinaire, lancez-vous dans cette première chronique qui marque un début de série brillant.
    Madame Kean vous m’avez complètement charmé… Je suis pressée de découvrir la suite de cette aventure. D’autant que la fin est merveilleusement poétique et nous prépare à une suite surement grandiose.

  4. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Lucile

    Un premier tome qui signe un début de série fascinante !

    Ren, jeune homme de dix-huit ans, avait une vie parfaite. Entre ses entraînements, ses amis, ses parents… Pourtant un jour il est arraché aux siens pour finir vendu au Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin. Ren va alors découvrir un univers inconnu des humains. Un monde où le soleil n’existe pas, où les vampires existent. Ren va se battre pour rester digne et espérer gagner sa liberté. Mais il pour celà il devra faire face à un adversaire de taille, le prince héritier du trône de Ferin : Ryhaïgarhad (ou Ryhad) qui est loin de le laisser filer.

    L’histoire, sous le point de vue de Ren, est agréable parce qu’il nous permet de découvrir en même temps que lui ce nouveau monde dans lequel il vient de plonger. Loin d’avoir la langue dans sa poche, Ren est courageux, plein d’espoir, intelligent et refuse d’abandonner et d’oublier ses parents. C’est un petit bout d’homme face aux buveurs de sang, mais il ne se démonte pas et en vient même à montrer les dents. Attachant, mignon et drôle. Il est fantastique. Ryhad est bien évidemment un vampire de nom, de ce fait il semble distant, sombre et hautain dans les premiers chapitres, cependant il est difficile de résister à un homme tel que lui. Le duo fonctionne parfaitement. Entre répliques acerbes et drôles, combats et sarcasme, c’est impossible de s’ennuyer.

    Leur relation née doucement, au fur et à mesure, sans précipitation. Bien qu’au départ se dessine une relation maître/esclave étant donné que Ren est simplement un humain, on voit le changement s’opérer en douceur. Les sentiments naissent, leur relation prend une nouvelle tournure, c’est sublime. Cette façon qu’ils ont de s’approcher pour s’éloigner avant de revenir l’un vers l’autre. L’attachement qui né et qui ne fait qu’augmenter aux fils des chapitres. C’est une très belle relation basée sur la confiance, l’abandon et l’amour. Parce que oui, l’amour est là. Doux, tendre et chaud.

    L’intrigue est à couper le souffle. La relation entre Ren et Ryhad n’est pas le fil principal, mais pas secondaire non plus. L’intrigue est liée ce qui rend l’histoire que plus addictive. Les rebondissements sont nombreux, mais pas étouffants ou surréaliste (enfin tout est relatif sur ce point). Le scénario est en béton, tout simplement. J’imagine que Faith Kean ne s’est pas lancé tout de suite, prenant le temps de réfléchir afin d’offrir quelques chose de composé et de parfaitement ficelé. Clairement, un scénario qui repose sur des bases solides. Et cette fin… Cette fin qui ne donne qu’une envie, lire la suite.

    La plume de l’auteur, difficile de ne pas être sous le charme. C’est fluide, agréable, les tournures de phrases sont parfaites, l’humour et le sarcasme sont dosés avec justesse. L’émotion est présente et est composé d’humour, d’espoir, de peine, de rire et de larmes. Une écriture addictive et magique qui nous emporte loin, très loin.

    En bref, un premier tome qui est une parfaite réussite. Des personnages aux caractères différents et attachants (détestables pour d’autre). Un scénario en béton et une écriture addictive et fantastique. Qu’une envie, lire la suite des chroniques de Ren.

  5. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Hisa

    Tous simplement fascinant !!! , livre facile a lire , on glisse littéralement dans le texte. Une histoire émouvante, d’amour, l’univers et également pas tendre qui se compose aussi d’une intrigue rechercher , le couple ne se forme pas d’un claquement de doigt. Il se font résistance et apprenne a s’apprivoiser l’un et l’autre , l’histoire n’est pas lente, et l’univers et riche et bien conçue , et l’histoire jusqu’ici tient la route… Personnellement je me suis lancer dans la bit-lit récemment et j’ai tranquillement glisser jusqu’au roman m/m , j’aime le cocktail surnaturel/fantasy/romance et suis donc ravie en tout point par ce romans !
    Romans ADDICTIF !!! Hâte de lire la suite !

  6. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    BIB

    tout simplement géniale

  7. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Alaik

    a consommer sans modération

  8. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Marine

    Une histoire qui nous entraîne dans un univers complètement nouveau, fascinant, des personnages attachants, le tout très bien écrit.
    J’attends la suite avec impatience !

  9. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Cécile (client confirmé)

    Encouragée par les commentaires positifs, j’ai lu ce premier tome et j’ai été agréablement surprise !
    J’ai été happée par le récit et je n’ai pas pu le lâcher avant d’avoir fini. L’histoire est prenante et les personnages attachants. Et que dire de la relation entre Ren et Ryhad ? Ces deux-là se cherchent, se moquent et sont tranchants. Un duo qui ne peut pas nous laisser indifférents. Je me suis attachée à eux et cette fin était si belle et si pleine de promesses pour la suite… j’ai hâte ! *-*
    Malheureusement j’ai lu qu’il y a un an d’attente entre chaque tome, une vraie torture pour moi ! Heureusement, je vais passer mon impatience sur les autres romans qui me font de l’oeil. Mais retrouver Ren, Ryhad et le petit merinwe sera un grand plaisir pour moi.

    Cécile/Leïlan

  10. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Alizée (client confirmé)

    J’aime toujours autant lire et relire ce petit chef d’oeuvre ! Ce premier tome des Chroniques de Ren nous embarque dans un monde où rien n’est ce qu’il parait, et dans lequel Ren doit survivre. Et quel instinct de survie déplorable, heureusement Ryhad est là !
    Le tome 2 est lui aussi une petite merveille, j’attends avec impatience de pouvoir le relire, et avec encore plus de pouvoir découvrir le tome 3 !

  11. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Tatsu-chan

    J’aime le M/M. Et j’aime les vampires. Combinez les deux ensemble, me voilà au paradis !
    Blague à part, j’ai vraiment été conquise par cette histoire. Et je vous assure que ce n’est pas que parce qu’il s’agit d’un M/M et qu’il y a des vampires.
    Déjà parce que les vampires sont originaux et ne ressemblent pas à ce qu’on trouve habituellement dans la littérature du genre. Même s’ils ont beaucoup de caractéristiques semblables au vampire basique qu’on connaît tous, ils ont des particularités qui les rendent uniques. Par exemple, ils boivent du sang uniquement pour être plus fort et avoir plus de magie, mais ce n’est pas forcément vital à leur survie (sauf en cas de blessure grave).
    Ensuite, bien que ce soit un M/M, dès le départ, on a une intrigue hors romance très intéressante. Même si la romance joue un rôle dans cette intrigue, même si elle est, au fond, un point centrale de l’histoire, ce n’est pas le seul.
    En effet, l’univers développé par Faith Kean est très riche. En refermant le livre, j’avais une envie folle d’en connaître encore plus sur tout ça. Ce premier tome fait presque 600 pages, ce qui n’est pas rien, et j’ai pourtant été frustrée que ce soit déjà terminé. C’est tellement prenant que je n’avais pas envie que ça s’arrête. À tel point que j’en ai pleuré à la fin… (oui, bon d’accord, c’était aussi parce que j’ai trouvé la fin poignante lol)
    Au final, j’ai tellement aimé cette histoire que je l’ai relue pour enchaîner avec le tome 2 ! Pourtant, cela ne faisait que six mois, environ, que je l’avais lu, et c’était donc encore plutôt frais. Et ce pauvre livre connaît désormais le malheureux sort de la tranche abîmée et de la couverture qui reste en partie ouverte parce qu’il a été lu trop longtemps.
    Et j’avoue que je suis tellement conquise que j’en viens à oublier de donner le seul mauvais point qui m’a un peu gênée dans l’histoire. En effet, on nous dit et nous répète que Ren est un enfant dans ce monde vampirique. Pourtant, Ryhad désire Ren… Vous voyez le problème ? Autant la différence d’âge n’est pas quelque chose que je trouve gênante en soi. Autant, insister sur le fait que Ren est un enfant aux yeux des vampires, ça me bloque déjà un peu plus. Néanmoins, le fait que Ren puisse donner librement son consentement (même si sa première fois, je l’ai trouvé un peu douteuse de ce côté-là) finit par nous faire oublier ce détail (la preuve, j’ai failli ne pas le mentionner)

  12. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Fabiola Vinez

    Eh bien que dire sur ce long roman ? Que la première fois je me suis arrêtée à 5 pages de la fin parce que je n’avais pas le tome 2 et qu’ensuite je l’ai recommencé en une semaine pour re-galérer à la fin parce que je ne voulais toujours pas le finir. Ce roman, pour moi, c’est quelque chose parce que je l’ai depuis un moment. C’est même le premier roman MxM que j’ai acheté mais pas le premier que j’ai lu (disons qu’il a tardé à arriver chez moi). De plus, j’ai la fâcheuse tendance à garder pour la fin le meilleur, ce qui peut, parfois, amener à ce genre de situation. Non mais vraiment ce bouquin vaut sa réputation. J’avais lu beaucoup de bien de lui avant de l’acheter et grâce à Booknode j’ai pu lire des extraits qui m’ont convaincu, autant sur l’écriture de l’auteure que le potentiel de l’histoire. Je n’ai sérieusement pas été déçue.

    Je vais essayer de construire une critique potable mais j’avoue ne pas trop savoir par où commencer.

    Dès la première page, on est plongé dans le coeur de l’action. Au début, j’étais un poil sceptique car je suis de ceux qui aiment quand ça traîne un peu. Mais au final non. C’est si bien comme ça. Il n’y a pas besoin de plus parce que le « début » que j’aurais « aimé » est en fait dans la suite de l’histoire. J’ai été agréablement surprise par la suite de ce début de roman. Ren est un personnage qui m’aurait indifféré dans nombre d’histoires notamment parce que je le trouve « cliché ». Le garçon fort et rebelle qui défit même plus fort que lui. Celui qui est plus petit que son bourreau, plus faible aussi. Celui qui lui tient tête avec insolence et qui, justement, attire de cette façon son attention. Dit comme ça, c’est exactement ce cliché à l’exception, peut-être un détail, mais un détail qui m’a charmé parce que c’est quelque chose que l’on voit beaucoup dans les romans, surtout MxM, du fait que les deux futurs amants ont la même couleur de cheveux. C’est peut-être bête dit comme ça mais c’est mon ressentit. Il est très courant (ou alors je ne suis tombée que sur des romances comme ça) que les deux acteurs principaux de la romance aient des cheveux de couleurs différentes. Souvent un blond et un brun, ou alors un brun et un châtain. Alors ici, retrouver Ren et Ryhad tous les deux avec les cheveux noirs, certes pas de la même longueur, ça m’a vraiment ravi. Oui, c’est un détail assez poussé et je suis pointilleuse à ce sujet mais l’air de rien, ça a fait son petit effet.

    J’ai beaucoup apprécié l’évolution de la relation entre Ren et Ryhad au début. D’abord méprisé, Ren est ensuite sujet à curiosité puis il est une promesse. C’est si inespéré pour un simple humain, surtout face au prince d’un monde que l’on ne connait pas, auquel on vous a obligé d’y être. J’ai aimé les réactions de Ren. Ses incompréhensions, ses frayeurs, sa colère, sa confusion et même son côté farouche. En fait, si de base je ne l’appréciais pas plus car très « cliché » à mes yeux, les 578 pages ont été plus que suffisantes pour que je m’y attache. Ren n’est clairement pas le type de personnage que j’adore au premier abord, pas comme Jiirva ou Eïen (d’ailleurs, en parlant de lui, je me demande vraiment si Faith Kean ne l’a pas appelé ainsi par rapport à un mot japonais : Eien qui veut dire Eternité dans cette langue. Je me pose sérieusement la question et je l’ai remarqué tout de suite car c’est un mot que je trouve très beau et que j’aime bien. C’est un mystère dont je n’ai la réponse et qui ne doit pas intéresser beaucoup de monde). Alors certes, Ren ne m’a pas tout de suite charmé mais au final, je l’ai trouvé très touchant et je l’apprécie.

    Il se passe tellement de choses dans ce roman que je ne pourrais pas toucher mot à chaque scène. Alors, je vais surtout parler de ce qui m’a le plus marqué. À commencer par les (attentions, ça peut être un spoile pour ceux qui n’ont pas lu en entier ce roman) morts de Ren. Notamment la première quand il s’élance droit sur le champ de bataille sur le dos du cheval de son prince. La scène où il est resté coincé sous le corps d’un soldat, empalé sur un autre est très forte selon moi. J’ai été désespéré, me demandant vraiment si Ryhad allait le récupérer à temps. Evidemment qu’il allait le retrouver car il restait encore des centaines de pages avant la fin du roman et sans le personnage principal, comment le faire tourner ? Mais dans quel état ? Et c’était ça le pire, l’état de Ren. Bon sang, être inconscient comme ça le rend touchant. Vraiment touchant. Je l’ai été encore plus lorsqu’il est (spoile de nouveau) mort en demandant à voir un mériadras. Je ne pourrais pas trop l’expliquer mais j’en ai été troublé. Comme la suite. Leur première fois, à la fois désespéré, pleine de colère et de peur, mais aussi d’une pureté sans mot. Ça a vraiment été un moment fort selon moi. Particulièrement émouvant sur certain passage, et plus sensuel pour d’autres.

    Il va m’être difficile de parler de la suite sans parler des personnages en même temps. En particulier Jiirva. Que dire sur ce dieu si ce n’est que tout est mystérieux autour de lui. Dès qu’il est apparut, je l’ai apprécié mais jamais je n’aurais imaginé ce qui lui arriverait ensuite. C’est typiquement le genre de chose infâme que j’adore. Disons que j’ai un amour particulier pour tout ce qui est de souiller ce qui est pur. Et au premier abord, Jiirva apparaît comme quelqu’un d’immaculé. Alors, le voir souiller m’a autant fendu le coeur que j’ai apprécié. C’est étrange à dire, mais j’aime ça. J’aime l’injustice qu’il y a dans tout ça. J’aime le fait que Jiirva fasse (spoile) mourir Ren pour lui parler, qu’il le sauve et encore plus qu’il soit ce qu’il est. Sa plus belle intervention reste celle au palais de Ferin.

    Pour en venir à la suite des événements, elle est justement rude. Le retour à Ferin n’est pour personne très simple. J’ai beaucoup aimé le rapport que Ren a avec la lune de Jiirva. Ce moment de douceur dans cette atmosphère glaciale. Et puis, la suite. Avec Eïen. Ah Eïen. Je l’ai trouvé tout de suite magnifique. Comme je l’ai dit un peu plus tôt, j’adore lorsque l’on souille quelque chose de pure. Et Eïen l’est clairement à mes yeux. Alors, tout ce cinéma que fait le roi, la preuve d’Eïen sans aucune once d’hésitation. Sans parler de l’action de Ren, désespéré et confiant en même temps. J’ai trouvé ça magnifique.

    Et que dire des Rîtes ! À la fois cruel et nécessaire. Sans parler d’Hosgard. Ce moment fort où tout bascule, où enfin, oui enfin, Ren n’aura plus à débattre sa place auprès de Ryhad. Mais ce moment aussi qui signifie beaucoup trop de choses, beaucoup de responsabilités, et pas qu’envers la cour de Ferin. J’ai beaucoup apprécié les moments où Hosgard a effrayé Eïen et même le roi. Qu’il protège ainsi un simple humain, peut-être béni des dieux, j’ai adoré. J’aime beaucoup ce genre de choses comme j’adore autant les créatures mystérieuses que les dieux. J’ai un faible pour tout ce qui est mythologique ou univers fantasy alors forcément, ici j’ai été servit et je m’en suis régalée !

    Que dire de la fin ? Je l’ai lu presque deux fois et avec une lenteur maladive. Disons que l’on se doute de la fin. On la sait et c’est bien pour ça que je ne voulais pas la lire. Comme Ren, je ne cessais de la repousser, je ne voulais pas le voir arriver parce que je savais, tout comme lui. Et ça me déchirait. Mais, encore une fois, j’aime plus que tout ce genre de destin cruel. Je trouve ça frustrant et bien plus poignant qu’une simple petite romance toute rose. J’aime quand c’est dur car ça me donne bien plus d’émotions et de sensations. J’ai pleuré sur ce livre. Peut-être pas à la fin mais j’ai pleuré. Rien que lorsque Ren est revenu à lui à Osiliar, j’ai pleuré, parce que lui-même a pleuré. Je suis beaucoup trop sensible je le sais mais j’aime ça. J’aime les livres qui me font pleurer et vibrer. Et Les Chroniques De Ren en font partis.

    Il y a beaucoup de personnages attachants dans ce roman, notamment Mirënwe qui est un personnage que j’aime beaucoup. Je me pose également énormément de question sur la suite, sur les autres divinités, les autres peuples, notamment les elfes noirs, sur l’Ermite, sur la réaction inévitable de Ryhad, sur ce que l’on va penser de Ren, sur ce qui l’attend et toutes les épreuves qu’il va devoir affronter. Sur Jiirva aussi, Hosgard, sur tous les secrets de l’Île de Nuit.

    J’ai déjà écrit pas mal donc je vais passer à autre chose. L’écriture de l’auteure n’est pas exceptionnellement magnifique mais elle est très belle et suffisamment élaborée. Je l’ai trouvé très agréable à lire, avec une simplicité à la fois innocente et intelligente. Je trouve qu’elle reflète même le personnage de Ren. Elle a évolué au cours du roman et je m’en réjouis car c’est vraiment bien à lire. De même, je félicite le(s)/la graphiste(s) aussi bien pour la couverture très jolie que pour la carte à l’intérieur du livre. J’adore les cartes. C’est un peu bête mais j’ai tendance à dire qu’il y a un plus dans les livres fantasy qui possèdent une carte. Pourquoi ? Parce que c’est visuel et plus facile de se repérer ainsi. Et celle-ci est si jolie que je ne pouvais pas écrire tout ça sans le dire.

    En outre, un excellent roman avec beaucoup de rebondissements et une écriture très agréable à lire. Je n’ai sans aucun doute pas dit tout ce que j’avais à dire, mais il me faudrait plus que deux heures pour tout écrire et je ne suis pas sûre que tout ceci intéresse. Alors, je vais m’arrêter là et continuer de dire que ce roman est une petite perle dont je ne me lasse de relire.

Ajouter un Avis

Ma Newsletter

Les "digital rights management" (DRM) ont pour objectif de contrôler l'utilisation qui est faite des œuvres numériques. Sur MxM Bookmark, vous êtes libre de faire ce que vous voulez de vos fichiers. Sur ordinateur, sur tablette ou sur téléphone, vous pouvez lire nos ebooks partout. ×
Les membres de MxM Bookmark sont tous des passionnés. Nous sélectionnons des livres que nous avons aimés et que nous voulons vous faire découvrir. C'est pourquoi nous apportons un soin tout particulier à tous nos romans. ×
Nous privilégions les œuvres de fiction, particulièrement les romances entre hommes, à travers le spectre de la diversité. Que vous ayez envie d'une romance légère, d'un thriller haletant ou d'un voyage dans un autre temps, un autre lieu... vous trouverez toujours un livre adapté à vos envies ! ×
Vous trouverez toujours quelqu'un à qui parler, pour répondre à vos questions, vous conseiller ou vous apporter une aide technique. Par mail ou via les réseaux sociaux, MxM Bookmark a à cœur la satisfaction de ses lecteurs. ×