Guerrier #3

Guerrier #3

Un(e)

De

Couverture par

-

Date de sortie numérique : 16/08/2017
Date de sortie papier :

5.99


Noté 5.00 sur 5 basé sur 5 notations client
(5 avis client)
5 avis  |  Donnez votre avis
Ajouter à ma wishlist
Ajouter à ma wishlist
Catégorie :

« Je t’attends. Au Rideau d’Hosgard. »

Le crépuscule se lève sur l’Île de Nuit et avec lui, la promesse de jours sombres. Les Ombres se révèlent au cœur du Royaume d’Infeijin et Ren s’est juré d’y opposer toute la force de sa détermination. Le jeune homme sait que malgré les épreuves déjà endurées, celles qui restent à venir seront déterminantes pour l’avenir de ce monde. Son chemin semble tout tracé, jusqu’à ce que le mystérieux prince de Ferin s’invite dans la partie et décide de bouleverser les règles du jeu. Les alliances établies risquent d’être rudement éprouvées et le moindre faux pas pourrait briser à jamais l’espoir d’une victoire. Ren devra chercher en lui une force oubliée et profondément enfouie avant que le Rideau d’Hosgard ne tombe et ne fasse tout sombrer dans le Néant.

- - - - - - - - - -

► ISBN numérique : 9782375740040
► ISBN papier : 9782375740057
► Niveau d'érotisme: - pairing

5 reviews for Guerrier #3

  1. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Imanewreader

    IMPATIENTE !!! ><
    Mais quand sera afficher la couverture officielle ? Il me semble que l'année dernière celle du volume 2 avait été devoilée dans cette periode du mois, voire avant.
    Je ne peux attendre !! Hahahaha

  2. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Maëva CHERY (client confirmé)

    Ce dernier tome est parfaitement à la hauteur, nous emmenant jusqu’au bout de la trilogie, même si l’espoir d’autres bonus perdure. Les personnages, les scènes, les paysages, enfin tout est tellement bien travaillé et retranscrit que on ne peut pas lâcher l’histoire avant de l’avoir fini. J’ai adoré retrouver certains personnages qui m’avaient manquer dans le second et voir les autres évoluer ensemble, le combat au rideau d’Hosgard tient également ses promesses et jusqu’au bout on ne sait à quoi s’attendre. C’était fantastique. Une foule d’émotions et de dépaysements dans cette trilogie que je relirai avec plaisir ainsi que tout ce que nous offrira l’auteur. Bravo à Faith Kean pour sa première trilogie publiée et beaucoup d’encouragement et d’espoir pour tout ce qui suivra dans tous les univers qui auront la chance de naître sous sa plume.

  3. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Poucelina

    Une trilogie qui vaut le détour !

    Que se soit pour son univers empli de magie, ses personnages haut en couleur, ses intrigues prenantes, que pour la plume magique de son auteure Faith Kean (découverte sur un site de publication de fictions).

    Je croise bien fort les doigts pour que « Ensorcelé » qui fait parti de cette superbe série de Chroniques (et qui à mon sens fait office de préquel), mais également « L’aprenti » (qui en est une side story) verront très prochainement une publication au format papier.

    Bonne continuation Faith Kean, que votre plume continue longtemps à enchanter vos lectrices et lecteurs.

  4. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Lilou

    Jamais je ne vous remercierai assez pour avoir publié cette trilogie , comment vous dire que j’ai acheter les livres sur un coup de tête , et je les ai lu sur un autre coup de tête …Je n’ai jamais été aussi heureuse d’avoir eu l’intelligence de mettre mes économies dans cette série . Rencontrer Ren et Ryhad a juste été un coup de foudre , comme les autres personnages d’ailleurs la plume de l’auteur est vraiment vraiment fabuleuse. Je me suis sentie comme aspirer dans le livre vivant les péripéties de Ren , juste à côté de lui :3

    J’espère avoir la chance de pouvoir lire d’autre livre de Faith Kean , merci pour nous avoir permis de découvrir cet univers

  5. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Fabiola Vinez

    Ce tome m’a pris aux tripes. Du début à la fin, j’ai été prise dans l’histoire. Je dirais qu’il y a trois parties distinctes dans ce tome et je pense que je vais les traiter dans l’ordre.

    La première partie, à mon sens, est celle où Ren n’a pas encore retrouvé ses souvenirs. C’est une partie vaste, elle-même divisée en différents segments. Pour commencer par le début, j’ai été totalement charmé par le mage, Acqen. Je dirais même qu’il s’agit de mon personnage préféré sur toute la série. Alors oui, j’adore Jiirva, Eïen, Norhan, mais Acqen a un truc, un foutu truc qui fait que ! Peut-être parce qu’il est un mage justement. Peut-être parce qu’il est si mystérieux, parce qu’il n’est pas commun d’en trouver, peut-être parce que le contraste entre son physique et qui il est, m’a absolument envoûté ! Je ne sais pas précisément. Disons que les goûts et les couleurs sont subjectifs, et même avec des arguments, je ne pense pas que l’on puisse aimer un personnage de façon objective !
    Soit, j’ai adoré Acqen. Rien que son entrée en matière et la suite. Son langage, son attitude et tous ces mystères autour de lui, n’ont fait que renforcer ce sentiment que j’ai éprouvé pour lui. J’avais à chaque fois le sourire aux lèvres quand il apparaissait, et j’en voulais toujours plus. Sans parler de sa relation avec Ren que j’ai énormément apprécié. J’ai été comblé que Ren trouve en lui quelqu’un de si familier. Plus que Vike, plus que Mirënwe.

    Lorsque Ren rejoint enfin Ferin, je me suis demandée comment cela allait se passer. Face à Eïen, à Rydënhad, mais surtout face à Ryhad. C’était la très grande question, et lorsque Malian fait son apparition, ça coupe le souffle. Le moment fatidique ! Ça n’a pas été exactement ce que je pensais et j’en suis ravie ! Ravie car j’aime être surprise et encore plus que la surprise me plaise. Ça peut paraître étrange mais j’apprécie quand les personnages souffrent. Cela les rends concrets et plus accessibles je pense. Il faut évidemment savoir doser le tout et ici, la souffrance de Ren est plutôt bien dosée. J’ai beaucoup aimé le fait que, même si Acqen est surpuissant, il ne puisse rien faire contre le lien de Ren et Ryhad.

    Pour en venir à la deuxième partie, je dirais que c’est quand (attention ça peut spoiler même si, selon moi, il est évidemment que ça devait arriver) Ren retrouve la mémoire. J’ai d’ailleurs été contente d’apprendre que mon hypothèse sur Ryhüren était exacte. Certes, en lisant le bonus du tome 2, ça devenait évident, mais je l’avais émise quand le personnage était apparut. Bon, ce n’était pas grand chose, mais voilà. Petite fierté personnelle.

    J’ai été cependant extrêmement surprise par la suite. Je ne m’attendais pas du tout à ce que Ryhad réagisse ainsi lorsque Ren retrouverait ses souvenirs. En y repensant, d’accord, il avait toutes les raisons du monde de réagir ainsi mais tout de même ! C’était terriblement dur ! Et injuste ! Quoi que légitime ! Et j’ai adoré. J’ai aimé cette dureté. J’ai aimé son comportement et je l’ai compris. J’ai adoré voir Ren comprendre lui aussi et être impuissant. Lui ! Le Messager des Dieux ! Impuissant ! Devant un être que les Dieux pouvaient balayer. Ce passage a été éprouvant et bien écrit.

    J’ai aussi beaucoup apprécié les nouvelles facultés de Ren, comme pouvoir mordre. Et je me demande d’ailleurs s’il le peut encore même après avoir libérer les Dieux. D’ailleurs, j’ai une très grosse critique à ce sujet ! Mais j’en parlerais à la fin.

    Il se passe tellement de choses dans ce tome que je ne sais vraiment plus où donner de la tête. Il y a tellement de bons passages et des plus petits tout aussi importants. Je ne pourrais pas parler de tout hélas et je vais continuer avec ce qui m’a le plus marqué.

    L’intégration des deux derniers Dieux a été un passage très fort. Non seulement parce qu’encore une fois, Ren se retrouve au pied du mur mais aussi parce que des personnages auxquels on s’est attaché (ou du moins pour ma part, évitons les généralités), sont impliqués. Je ne citerais pas de noms toujours dans le but de ne pas dévoiler des choses si jamais quelqu’un n’ayant pas lu ce tome passait par là, mais j’ai été très touché et très inquiète ! Le combat est sans merci et les options de Ren plus que limitées. J’ai trouvé ce passage déroutant et poignant. Que ce soit pour Ren ou par rapport aux Dieux. À trois Dieux en particulier.

    Les relations entre certains personnages ont été prévisibles pour les uns, inattendues pour d’autres. Il était évident que Norhan et Ryhad rentreraient en conflit pour Ren. Tout comme il était évident que le combat était perdu d’avance pour notre lycae préféré. Ce qui m’a un peu attristé, mais j’aime les histoires dures. En revanche, une relation qui m’a charmé dès l’instant où j’ai compris (gros spoile en vu !), est celle entre Acqen et Lyhanon. Tout simplement génial~ Peut-être prévisible pour certaine personne, ou cliché, mais personnellement, j’adhère à deux cent pour cent ! Déjà parce que j’adore Acqen, mais aussi parce que le savoir au centre de l’intérêt d’une personne comme Lyhanon, et même de sa bête, je trouve le contraste saisissant et à tomber ! Je suis très fan et j’adore les imaginer ensemble ! Sans parler des réactions du mage qui sont géniales ! Aussi vieux puisse-t-il être, il n’en reste pas moins émotionnel. Et c’est ce qui fait que j’aime par-dessus tout ce personnage vivant, humain et magique à la fois !

    La troisième partie que j’ai pu distinguer est celle de la guerre. Celle contre le double maléfique de Ren. J’ai bien aimé les passages où on le voit, ainsi que le double de Ryhad. Comme un petit avant goût avant le spectacle ! J’ai aussi pris mon pied à imaginer toutes ces têtes couronnées qui ne peuvent pas se piffer, essayer de se mettre d’accord sur un plan d’attaque. Tellement prévisible venant de leur part. Sans parler de l’humour de Ren qui accentue le tout ! On n’en pas pas assez, mais je vais ouvrir une toute petite parenthèse pour dire que l’humour du personnage dans cette saga est quand même particulier mais humain. J’ai aimé beaucoup de ces petits passages, surtout quand Acqen et Ren se mettent à deux pour faire tourner en bourrique leur entourage !
    Bref, parenthèse fermée.

    La guerre en elle-même, j’ai été, une nouvelle fois, surprise. J’étais sceptique au début quant à ce que Ren voyait de l’autre côté du Rideau, mais final, j’ai compris pourquoi c’était là.

    En toute sincérité, j’étais persuadée que Norhan y laisserait sa peau. J’en étais convaincu. Je ne voyais pas Vike ou Falaën mourir. La Reine elfique est bien trop entêtée pour mourir ! Et Lyhanon avait déjà eu sa part tragique dans le tome 2 en servant d’hôte à la Mort. Rydënhad ne pouvait pas mourir non plus, et Alderian est beaucoup trop casse pied pour mourir. La mauvaise herbe est tenace comme on dit ! Ryhad et Ren ne pouvaient pas mourir non plus puisque ce sont les héros de l’histoire, notamment de la romance, et Acqen le mage le plus puissant, en plus d’avoir les pouvoirs de tous ceux de sa maisonnée. Je ne voyais pas d’autres possibilités… Autant dire qu’en lisant les chapitres, mon coeur a trembler. Il a failli même lâché en lisant l’épilogue. C’est tellement injuste… Pire que la mort peut-être. Mais je ne perds pas espoir même si mon petit coeur souffre…

    La guerre, et en particulier la bataille principale, ont été extrêmement dures et violentes. Je ne m’attendais pas vraiment à tout ce qui s’est passé, même si la fin, quand Ren conclu, ça, je m’y attendais. Tout comme ce qui se passe entre Wido et Jiirva. En revanche, la suite, le sacrifice d’un certain personnage, je ne m’y attendais pas. Et j’ai été ébranlé et très attristé par sa perte. Mais dans un sens, c’est compréhensible. Son choix a été compréhensible.

    Au final, j’ai deux critiques à faire sur les Dieux. La première, la moins « importantes » diront nous, est par rapport à Hosgard et Caïn. D’accord, Caïn veut garder son anonymat. Mais n’est-ce pas d’autant plus suspect que le Dieu du Néant soit le guide du Messager des Dieux alors que l’armée maléfique vient du Rideau d’Hosgard et que le double de Ren puise dans les pouvoirs du Néant ?! Personne ne s’est fait la réflexion que c’était étrange que l’incarnation du Dieu du Néant souhaite aider le « gentil » Ren tout en permettant au « méchant » Ren de gagner en puissance et envahir ce monde-ci ? Ça m’a un peu chiffonné pour tout dire.

    La deuxième critique, qui est la plus « importante » justement, concerne les autres Dieux. Ren ne devaient-ils pas les libérer ? Du moins, sauver les pauvres avatars comme le sont Jiirva et Wido ? Personnellement, je n’ai rien vu de tel. J’ai compris que les Dieux aidaient Ren à repousser Hosgard et sa puissance dévastatrice, mais en quoi gagner cette guerre les a-t-il libéré ? Jiirva est toujours celui qui vient chercher l’âme des morts. Il est toujours lié à la Mort ! Je ne comprends pas. Pour moi, Ren ne les a libérés de rien. Les quatre Dieux qu’il a intégrés, sont repartis comme ça ? Maintenant que la Paix est revenue, ils sont retournés à leurs petites activités ? Mais Luta n’est-elle pas toujours prisonnière de son inlassable cycle ? Jiirva toujours en compagnie de la Mort ? Wido ? Shieran ? Shanma ? Utei ? Je suis d’accord sur le fait que Ren a certainement libéré Caïn de son lien avec Hosgard mais c’est tout. Le reste, je ne suis pas du tout convaincu. Pour moi, il n’a rien fait pour les Dieux si ce n’est leur éviter de ce faire engloutir par le Néant, alors que de base, les Dieux lui demandent de les libérer de leur solitude, de l’emprise que les habitants de ce monde ont sur eux et leur pouvoir, leur croyance, qui font ce qu’ils sont devenus. Je ne comprends pas. Peut-être ai-je raté quelque chose d’important et dans ce cas, j’aimerais le savoir mais sinon, sur ce point, je suis restée insatisfaite et frustrée.

    La fin est une fin heureuse, comme on peut l’imaginer. Après tant de péripéties, Ren le mérite largement. L’épilogue est touchant. Que ce soit envers Ren ou même le petit Cade. Mais comme je l’ai déjà dit plus haut, un autre personnage m’a retourné et j’en garde le coeur meurtrie…

    Il y a encore tant de choses à dire sur ce tome, sur les personnages, sur des passages en particulier, des dialogues, mais je crois avoir assez blablaté comme ça.

    Je vais terminer en disant que Faith Kean a véritablement du talent et j’ai été ému par sa saga. Elle m’a fait voyager, rêver, pleurer. Je suis particulièrement bouleversée après avoir lu ces trois tomes et sincèrement reconnaissante envers elle pour m’avoir offert une telle histoire. J’ai hâte de découvrir ses autres écrits et j’espère secrètement que, peut-être, d’autres histoires sur l’Ile de Nuit prendront vie. Pourquoi pas même à Fraïndren !!
    Je recommande chaudement cette série qui est passionnante, émouvante et avec une dose de folie et de sang ! Très bonne trilogie !

Ajouter un Avis

Ma Newsletter

Les "digital rights management" (DRM) ont pour objectif de contrôler l'utilisation qui est faite des œuvres numériques. Sur MxM Bookmark, vous êtes libre de faire ce que vous voulez de vos fichiers. Sur ordinateur, sur tablette ou sur téléphone, vous pouvez lire nos ebooks partout. ×
Les membres de MxM Bookmark sont tous des passionnés. Nous sélectionnons des livres que nous avons aimés et que nous voulons vous faire découvrir. C'est pourquoi nous apportons un soin tout particulier à tous nos romans. ×
Nous privilégions les œuvres de fiction, particulièrement les romances entre hommes, à travers le spectre de la diversité. Que vous ayez envie d'une romance légère, d'un thriller haletant ou d'un voyage dans un autre temps, un autre lieu... vous trouverez toujours un livre adapté à vos envies ! ×
Vous trouverez toujours quelqu'un à qui parler, pour répondre à vos questions, vous conseiller ou vous apporter une aide technique. Par mail ou via les réseaux sociaux, MxM Bookmark a à cœur la satisfaction de ses lecteurs. ×