Archimède #2

Archimède #2

Un(e)

De

Couverture par

- ,

Date de sortie numérique : 14/03/2015
Date de sortie papier :

4.99


Noté 5.00 sur 5 basé sur 4 notations client
(4 avis client)
4 avis  |  Donnez votre avis

amazonpap

Ajouter à ma wishlist
Ajouter à ma wishlist
Catégorie : Étiquettes : ,

« Nos photos sont accrochées au mur… Une nouvelle fenêtre est ouverte… »

Certaines pages sont difficiles à tourner, certains envols durs à prendre. Il y a ces libertés tellement douloureuses à acquérir. Alexandre et Jamie le savent mieux que quiconque, rien n’est jamais véritablement acquis.

À Bordeaux, entre leurs amis, leur nouvelle vie d’étudiants, les jalousies et les difficultés laissées sur leur chemin, ils avancent dans les dédales d’un avenir incertain. Ils tombent, s’accrochent, se cherchent dans un quotidien où subsiste une seule certitude – leur amour.

C’est un second battement d’aile…

Comme l’ombre tapie derrière un regard.

Un nouvel effet papillon…

Comme leurs mains qui se touchent.

« Il y a cette photo de moi… Cette porte qui se referme… Ce second souffle… »

- - - - - - - - - -

► ISBN numérique : 9791092954395
► ISBN papier : 9791092954401
► Niveau d'érotisme: - pairing

4 reviews for Archimède #2

  1. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Mélanie

    Mon petit cœur est tout chamboulé. Ce tome 2 est tout simplement superbe, beaucoup plus sombre, plus dur, mais tellement plein d’espoir et d’amour.

    Nous reprenons notre lecture là où nous l’avions terminée. Nous retrouvons Alex à l’hôpital, meurtri, blessé : il a failli mourir des mains de son propre père. Sa mère, égale à elle-même, est aux abonnées absentes auprès de son fils. De ce tragique événement découlera toute la suite de l’histoire, de sa relation avec Jamie, avec ses amis, sa vie.

    Alex va se perdre dans les méandres de la douleur, de l’incompréhension, de son incapacité à surmonter ce cauchemars. Malgré tout l’amour que lui porte Jamie, son soutien, il n’y arrive pas. Il est en perdition. Il se sent moche, incapable, il se sent comme son père. Il part, il quitte tout, avant de s’infliger un nouveau drame.

    Il lui faudra tout son courage, toute sa volonté, et le peu d’estime qu’il lui reste, pour faire son chemin, pour se retrouver, pour comprendre, pour se libérer.

    J’ai eu le cœur serré tout au long de ma lecture. Les émotions, les sensations sont puissantes, fortes, elles percutent, elles claquent. Les mots, comme des suppliques, vous transportent, vous submergent, vous inondent.

    Pendant le récit, quand Alex essaie de se retrouver, il se remémore certains passages du tome 1, plus développés, qui nous aident à comprendre encore beaucoup de choses. Ces petits retours en arrière, sur des détails du tome 1, prennent toute leur importance dans ce tome 2.

    La relation entre Alex et Jamie est dure dans ce tome. Nous ressentons tout l’amour qu’ils se portent, mais également tout ce ressentis d’Alex envers un Jamie dépité, toutes leurs souffrances, leurs incompréhensions. J’ai tremblé pour eux.

    Les amis d’Alex, qui deviennent ceux de Jamie également, sont importants dans le récit. Ils ont tous quelque chose à dire, un rôle à jouer.

    Pendant une très longue période, Alex tente de se reconstruire psychologiquement, loin de tout, de tout le monde, loin de ce passé pourri qui a failli lui prendre sa vie. Mettre des mots sur ce qu’il ressent. Une seule question restera en suspend.

    Dans le roman, il y a tout un côté psychologique, relationnel, émotionnel. Beaucoup de remises en question.

    Ce tome 2 nous emmène dans l’esprit tortueux d’Alex, nous montre ses faiblesses, son amertume, mais aussi son courage et tout l’amour inconditionnel qu’il porte à Jamie. Jamie, sa lumière, ses étoiles. Même si pendant une certaine période c’est la nuit qu’il voit, l’obscurité. Il est tombé pour mieux se relever, mais pas sans difficulté. Il fait preuve également de beaucoup de courage face à son père, de compréhension, d’effort, mais sans oublier, car cela est impossible. Il y a des choses qui vous marque à vie. Comme son amour pour Jamie.

    J’ai eu beaucoup de peine pour Jamie dans ce tome, j’ai vu les efforts qu’il a fait, comment il a essayé d’aider Alex, de le soutenir, la souffrance qui l’a acculée devant l’impossible….mais en vain. J’ai vu sa tristesse, son désespoir, sa douleur, mais également sa volonté d’être encore meilleur dans ses études, pour qu’Alex soit fière de lui…un jour….peut-être.

    Puis arrive le bout du chemin…

    Un instant très particulier m’a touché plus que les autres : la lettre d’Alex à Jamie. C’était beau, sincère, triste, débordant d’amour mais aussi de douleur : j’ai aimé, j’ai détesté, les larmes sont montées.

    J’ai adoré revoir Mathias et Eden, mes chouchous, mes amours, un très beau parallèle : merci Lily pour ce clin d’œil qui m’a fait chaud au cœur, j’ai bien retrouvé là leur caractère !

    Au final, je dirai que ma lecture a été parfaite, fluide. Un récit mené tambour battant, enchaînant les événements, les douleurs, les révélations, les forces de chacun, la rédemption, le pardon, l’acceptation de soi, et l’amour fort, sincère, véritable. Mes émotions ont été multiples, les mots percutants. Comme à son habitude, et pour mon plus grand plaisir, Lily Haime a su m’embarquer dans son histoire, elle arrive à nous immerger complètement des sensations ressenties par chacun des protagonistes, elle nous transporte au cœur d’une tornade, qui nous emmène loin, très loin dans la profondeur des âmes de chacun, dans nos sentiments, nos capacités émotives. J’ai lu ce tome 2 en une journée. Impossible de quitter Alex et Jamie avant d’avoir lu le mot « FIN ». Un épilogue parfait.

    Ne ratez surtout pas cette suite, elle est tout à fait cohérente avec le tome 1.

    Un bel effet papillon, la chrysalide s’est ouverte, les ailes se sont déployées et…à vous de lire !

  2. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Nine

    Lily Haime a su, une fois de plus, m’émouvoir et m’atteindre. Je peux même dire qu’elle m’a mise KO ! Elle nous livre une GRANDE suite, plus sombre et d’une réalité étonnante. Replonger dans son univers, c’est un peu comme rentrer à la maison tant on s’est attaché à ces deux jeunes hommes exceptionnels.

    Et puis quelle admirable leçon de vie nous témoigne Alexandre. Malgré les coups, la peur, la souffrance et presque la mort, il arrive avec beaucoup de courage, de volonté et d’amour, à pardonner. Pardonner l’impardonnable à un père. C’est avec un respect certains que nous tournons les pages pour suivre ce jeune homme brillant et amoureux que nous avions laissé, avec horreur, proche de la mort. Meurtri, en colère et perdu, il parvient à se soigner lui-même et s’émanciper de son tortionnaire de père. Il va se relever pour enfin vivre sa grande histoire d’amour.

    Il m’est impossible d’en dire plus au risque de dévoiler l’histoire. Ce serait tellement dommage de divulguer, ne serait-ce qu’un détail du dénouement. Mais une chose est sûre, accrochez-vous tant les émotions sont à fleur de peau, palpables dans chaque mot, déclaration, situation et ne vous lâche qu’à la lecture du mot « Fin ».
    Cette lecture est éprouvante, mais merveilleuse aussi par le message qu’elle diffuse. L’histoire de Jamie et d’Alexandre n’est pas toujours belle, facile ou idyllique, mais il y a cet espoir pérenne qui la rend unique et majeure. Une évidence qui est tapie là, en permanence. Ajouter à cela les personnages déjà rencontrés précédemment qui sont toujours aussi incroyables, plus mûrs, fous, fidèles et attendrissants.

    Lily Haime atteint la perfection avec cette duologie percutante qui ne peut laisser indifférent. C’est quelques fois violent, dur mais d’une justesse qui vous laisse baba. Et puis sa manière, bien à elle, de construire son récit avec intelligence, usant de points de vue différent juste au bon moment, faisant des bons dans le temps pour permettre au lecteur de comprendre le cheminement psychologique de ses deux êtres hors du commun, son vocabulaire incisif, les moments de tendresse extrême qu’elle décrit divinement.

    Que j’ai aimé Jamie et Alexandre et puis cet épilogue parfait. C’est un couple qui a su me séduire, me rendre triste, me toucher, me donner espoir en la vie et surtout en l’amour. L’amour inconditionnel et absolu. Vraiment ne passez pas à côté de leur histoire.
    Gigantesque coup de cœur !

  3. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Clémentine

    Superbe suite à Galilée! Je l’ai à la fois adoré et détesté. Beaucoup trop touchant pour mo pauvre petit coeur tout faible! Non bon blague à part, j’ai adoré cette suite, voir peut être plus que le premier tome. Et oui, c’est possible! La progression d’Alexandre m’a faite fondre, je suis amoureuse de la plume de l’auteure qui arrive vraiment parfaitement bien à nous plonger dans la psychologie de ses personnages. Excellent roman, je suis fan! Un grand merci pour votre travail d’édition dessus et bravo à Lily Haime!

  4. MxM Bookmark
    Note 5 sur 5

    Fabiola Vinez

    Sachant que j’avais fait cette remarque dans ma critique du premier tome, je vais la reprendre et compléter. J’avais pressentit, rien que par les couvertures des deux volumes, que quelque chose allait rompre, se briser, et évidemment, se réparer. Peut-être pas entièrement mais se réparer quand même. L’Effet Papillon, c’est exactement ça. Alexandre et Jamie, c’est tout à fait ça. Cette relation qui se créer, qui grandit, qui fleurit, qui s’envole, chute et se fait mal. Très mal. Peut-être encore plus que ce que je pensais.

    C’est assez prévisible dans un sens. Selon moi, il est facile de savoir que le volume 2 ne va pas être rose. Par contre, ce qu’on ne sait pas, c’est à quel point. Et sincèrement, j’en ai été remué, retourné. Comme d’habitude, Lily Haime maîtrise son sujet et sait user des mots justes pour toucher là où ça fait mal et surtout toucher ses lecteurs. Elle m’a touché, ou plutôt, ses personnages l’ont fait. Je ne sais pas comment parler de ce tome sans rien spoiler parce qu’il est tellement atroce et il se passe tellement de choses importantes que ça en devient difficile. Vraiment difficile. Je vais essayer, je ne garantis rien.

    J’adore ce qui fait souffrir. Surtout avec cette auteure parce qu’elle ne fait pas souffrir pour rien. Il y a toujours une raison. Et une bonne raison. Ici, il y en a une. Et pas des moindres, loin de là. Alexandre a toutes les raisons du monde d’être traumatisé. Après s’être fait tabassé à mort, comment dormir sur ses deux oreilles ? Comment oublier l’horreur ? Comment oublier le bruit de cette bée vitrée qu’il a traversé grâce à son père ? Comment continuer à vivre en étant le fils qui ne doit jamais être pédé ? Ça laisse inévitablement des traces. Et pas des moindres.

    Clairement, Alexandre fait une vraie descente aux Enfers. Une descente dans laquelle il entraîne sa seule lumière ; Jamie. Sauf que Jamie, aussi brillant peut-il être, s’éteint progressivement dans le traumatisme de son amoureux, sans même s’en rendre contre. L’amour le rend aveugle et le blesse tout autant. Son impuissance face aux cauchemars d’Alexandre m’a serré le coeur, ma broyé l’estomac. C’est ce sentiment que j’adore. Cette injustice qui les frappes, ce bourbier dans lequel ils sont et dont ils ne parviennent à se défaire. J’adore cette obscurité qui les prend, qui les détruits à petit feu, sadiquement, méchamment, et de la plus vile des façons. L’amour et la passion les tuent. Et ça, Alexandre le comprend et il fait tout pour sauver ce qui peut être encore sauvé ; Jamie.

    Ce passage dans le bouquin est tellement dur. Il est rude, cruel, et même injuste. Le petit passage avec seulement Jamie est encore plus dur à supporter selon moi. Il est déchirant et crève coeur. Il m’a retourné, et autant dire que nos deux héros aussi.

    La suite, je savais qu’elle ne serait pas plus facile ni plus juste. Et certaines de mes craintes se sont confirmées. C’est difficile d’en parler sans spoiler. Pour parler des personnages secondaires, la plupart sont toujours fidèles à eux-mêmes alors que d’autres changent. Et heureusement qu’ils changent. J’ai d’ailleurs été très étonné par certains personnages. J’ai toujours autant apprécié Gaël dans ce tome, idem pour Jamie qui reste sans aucun doute mon personnage préféré.

    Ce que j’ai le plus aimé en fait, c’est l’évolution concrète des personnages. Que ce soit Gaël, Jamie, Alexandre, le père d’Alex, Hugo aussi. J’ai aimé tout ça. Ça les rend vivants, humains, fragiles, réels.

    Je crois que ce qui m’a le plus bouleversé est la fin. Sincèrement, elle m’a chamboulé. Elle n’a rien à voir avec celle de Wild Heart qui m’avait déjà bien retourné. C’est totalement autre chose. Ça m’a surpris, ça m’a pris aux tripes. Et ensuite c’était quelque chose de bizarre. D’irréel. C’était comme imaginer un film sans son, avec juste ce sable encore et encore. Et ces deux protagonistes, dans leur monde, seuls au milieu de nulle part. Libre. Totalement libre. De tout ! De tout le monde ! C’est juste eux et leur amour. Je ne sais pas trop comment l’expliquer. Ça m’a vraiment fait bizarre de lire ça. Ça m’a touché et confus en même temps. Toute cette sincérité, ce côté hors du temps, loin du monde, loin de tout ce qu’ils ont vécu. Loin de tout ce que Lily Haime leur a fait vivre. Loin de tout ce qu’on a pu lire avant. C’est réellement hors du temps et j’ai été emporté par cette étrange bulle qui me tord encore l’estomac, comme si tous ces papillons s’étaient envolés, laissant enfin en paix Alexandre et Jamie pour aller titiller d’autres amoureux. J’ai trouvé ça beau. Sincèrement beau. Et d’une bonté sans limite. Je trouve que Lily Haime a été extrêmement généreuse de partager ce sentiment avec ses lecteurs au travers de ses personnages. Je la remercie vraiment parce que ça m’a fait de l’effet, et j’imagine encore et encore cette scène qui restera sûrement l’image la plus belle qui me viendra quand on me parlera de ce roman.

    Une petite parenthèse comme ça, parce que j’ai toujours quelque chose à dire, même pour ne rien dire. Avant cette image de fin qui m’a fait rêver, il y a eu une autre image qui m’a fait sourire. Celle où Alexandre parle de la réactivation de la mémoire cellulaire face à Jamie. Ça m’a plu et ça m’a fait sourire car, étant étudiante en biologie à l’instant où j’écris ce commentaire (soit le 14 février 2018), je peux dire que oui, il y a des cellules mémoires. Alors peut-être pas dans ce contexte, mais ça existe vraiment. Et je suis persuadée qu’un corps ne peut en oublier un autre alors qu’ils ont été jadis en symbiose. La symbiose, encore un terme scientifique, c’est deux être vivants qui ne peuvent vivre l’un sans l’autre. Alors, peut-être que si j’étais psychorigide, je dirais qu’il n’y a rien d’élégant à comparer la relation d’Alex et de son ange à des cellules mémoires ou à une symbiose type sapin et champignon, mais je ne le suis pas, et bien au contraire, j’aime ces images, cette exploitation et cette ouverture d’esprit qu’a l’auteure. Elle semble maîtriser tellement de sujets, j’en suis subjuguée. Je suis vraiment admirative et j’apprécie encore plus son travail.

    L’Effet Papillon n’est pas juste une homoromance entre adolescents. C’est quelque chose de plus. Quelque chose de beaucoup plus, avec un sens humanitaire qui a tendance à beaucoup me toucher. C’est une histoire qui fait réfléchir et qui tourmente. Elle m’a tourmenté, elle m’a fait pleurer. Si bien que j’avais envie de jeter le livre et ne pas connaître la fin. Mais il faut traverser les épreuves des protagonistes pour avoir l’image de la fin, celle qui me fait rêver autant qu’elle m’est irréelle. C’est difficile de poser des mots sur une oeuvre qui dit déjà tout, avec de bien plus belles formulations que les miennes. Mais je terminerais en disant que ce bouquin vaut vraiment la peine d’être lu jusqu’à la fin et mérite une attention toute particulière.

Ajouter un Avis

Ma Newsletter

Les "digital rights management" (DRM) ont pour objectif de contrôler l'utilisation qui est faite des œuvres numériques. Sur MxM Bookmark, vous êtes libre de faire ce que vous voulez de vos fichiers. Sur ordinateur, sur tablette ou sur téléphone, vous pouvez lire nos ebooks partout. ×
Les membres de MxM Bookmark sont tous des passionnés. Nous sélectionnons des livres que nous avons aimés et que nous voulons vous faire découvrir. C'est pourquoi nous apportons un soin tout particulier à tous nos romans. ×
Nous privilégions les œuvres de fiction, particulièrement les romances entre hommes, à travers le spectre de la diversité. Que vous ayez envie d'une romance légère, d'un thriller haletant ou d'un voyage dans un autre temps, un autre lieu... vous trouverez toujours un livre adapté à vos envies ! ×
Vous trouverez toujours quelqu'un à qui parler, pour répondre à vos questions, vous conseiller ou vous apporter une aide technique. Par mail ou via les réseaux sociaux, MxM Bookmark a à cœur la satisfaction de ses lecteurs. ×