Portrait d’auteur de… Diane B. Rylia

Publié par dans Portrait d'auteur sur 8 octobre 2017 0 commentaires
Aujourd’hui, nous avons décidé de mettre en avant une auteur qui a rejoint notre catalogue en octobre 2016 avec sa trlogie Chevalier noir, il s’agit évidemment de Diane B. Rylia ! 
Et c’est en l’honneur des un an de la sortie du premier tome de Chevalier noir que Diane a accepté de répondre à quelques unes de nos questions.

Elle s’est longtemps couchée de bonne heure, avec une pile de livres. Souhaitant imiter ses auteures préférées, elle s’est lancé dans une carrière splendide d’écrivain sur la vieille machine à écrire de ses parents. Aucun de ces chefs d’œuvre n’a survécu, heureusement d’après elle. À présent, elle a découvert les joies de la modernité et elle écrit à l’ordinateur, du moins quand ses chats ne marchent pas sur le clavier et que sa merveilleuse épouse ne la distrait pas en pointant du doigt une erreur de cohérence ou de grammaire.

Que représente votre trilogie Chevalier noir pour vous ?

« Le Chevalier Noir » est mon premier vrai roman abouti et dont je me sente fière. À ce titre, il a une énorme et importante place dans mon cœur, chaque nouveau roman que j’écris y est maintenant comparé…

Qu’est-ce qui vous a inspiré pour l’écriture de ces romans ?

Comme je crois que je l’ai déjà raconté en dédicace, le point de départ de ce roman est… un roman à l’eau de rose que j’avais lu dans ma jeunesse où l’héroïne violait un viking pour pouvoir tomber enceinte et ne pas perdre son domaine (ne me demandez plus pourquoi exactement elle s’était dit que c’était une bonne idée, j’ai oublié), et bien sûr, le viking voulait prendre sa revanche… Je me suis demandé ce que ça donnerait transposé en MM et voilà exactement comment tout à commencé. 

Si vous deviez décrire l’histoire en 5 mots ?

  1. Conte de fée
  2. Quête
  3. Sorcier
  4. Chevalier
  5. Passion

Si vous ne deviez sauver qu’un seul de vos personnages, ce serait qui ?

Ciarán, parce qu’ensuite il irait chercher les autres jusqu’au Royaume des Morts. XD

Une anecdote sur votre roman ?

J’ai écrit le troisième tome pendant mes deux mois de vacances. (Il faut dire tout était déjà en place, il n’y avait plus qu’à jeter les mots sur le papier).

Que voudriez-vous dire à vos lecteurs ?

Merci, du plus profond de mon cœur, merci d’avoir donné sa chance à cette histoire, j’espère qu’elle vous a plu autant qu’elle continue de me plaire. 
À bientôt pour de nouvelles et très différentes aventures !