Portrait d’auteur de… Shira Anthony
Portrait d'auteur

Portrait d’auteur de… Shira Anthony

Aujourd’hui, c’est une auteur qui a rejoint notre catalogue il y a à peine quelques mois avec une romance feel good pleine d’humour : Lumière, caméra, action ! 
C’est avec grand plaisir que nous échangeons avec Shira Anthony qui a accepté de répondre à nos questions. 

Ancienne chanteuse d’opéra, Shira travaille actuellement en tant qu’avocate pour enfants. Petite, elle a vécu à Grenoble, en France, pendant plusieurs années et ses parents possèdent toujours un appartement à Annecy ; elle considère la France comme sa seconde maison. Son mari et elle naviguent sur un catamaran de plus de 11 mètres sur la côte de la Caroline du Nord. Le nom de leur bateau ? « Prélude », qui est aussi le nom de l’un des romans de Shira !

Quelle a été votre inspiration pour « Lumière, caméra, action ! » ? 

Je voulais écrire une histoire courte et drôle à propos d’une seconde chance en amour depuis plusieurs années. L’un des endroits où je préfère naviguer avec notre bateau est une petite île du nom de « Bald Head Island », à environ 56 km de Wilmington, Caroline du Nord. Il existe de nombreuses histoires de pirates -de vraies histoires- dans cette partie de la Caroline du Nord. Il nous est arrivé de faire du vélo autour de l’île et j’ai pensé que ce serait fun de mettre en place une histoire qui se passerait sur cette île. C’est comme ça que m’est venue l’inspiration pour « Lumière, caméra, action !».

Si vous deviez décrire l’histoire en 5 mots ?

1. Doux

2. 3. Légèrement angoissant

4. 5. (6.) Deuxième chance en amour

(Okay, peut-être que ça fait 6 mais qui compte ?)

Lequel de vos personnages aimeriez-vous avoir pour ami ? 

Sam, sans aucun doute. Bien que j’aime Wesley, il est un peu plus introverti. Sam a le cœur sur la main, et il ferait n’importe quoi pour aider quelqu’un à qui il tient.

Une difficulté pour écrire cette histoire ? 

Le plus dur a été d’écrire la scène de l’ouragan. Mon mari est marin, alors je n’en sais pas beaucoup en matière de sauvetages en mer. Donc je lui ai fait relire le chapitre où Sam et Wesley naviguent au milieu de la tempête et il m’a aidé à l’améliorer. Il est celui qui connaît tous les termes nautiques !

Une anecdote sur votre roman ? 

Après avoir écrit le livre, je suis retournée à Bald Head Island. Il y avait un énorme bateau dans le port, pas très loin du nôtre, il m’a rappelé le Neverland, le bateau de Sam dans le livre. Après ça, partout où je regardais, j’imaginais Sam et Wesley sur l’île. Tout particulièrement au bar où Wesley devient ivre -maintenant à chaque fois que j’y prends un verre, je l’imagine s’endormir après avoir bu une bouteille entière de tequila !

Que voudriez-vous dire à vos lecteurs ?

Merci ! Merci de lire mes livres. Je ne peux pas vous dire ce que ça signifie pour moi de savoir qu’il y a des lecteurs en France, ma seconde maison, qui lisent mes livres. Sans lecteur, je ne pense pas que je pourrais écrire autant que je le fais. Vous êtes les MEILLEUR(E)S !

Visited 230 times, 1 Visit today

About Lucile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.*